Galgo Espagnol

Lorsque les Celtes migrèrent en Espagne, ils s’établirent dans la province qui détient son nom des invasions : la Galicie ; d’où l’appellation « canis Gallicus » (chien gaulois) dérivant vers Gallico pour arriver à notre GALGO.

Les Lévriers amenés par les Celtes n’étaient pas des « poil ras » mais des « poil dur ». Cette théorie s’appuie sur le fait que les Celtes venant du nord introduisaient des Lévriers résistants au froid.

Croisés avec les Lévriers arabes pendant l’invasion musulmane, ils produisirent les 2 variétés de Galgos : poil ras et poil dur.

L’Espagne exporta le Galgo vers l’Irlande et l’Angleterre aux XVI,XVII et XVIIIème siècles, de sorte qu’il est en quelque sorte le père du Lévrier anglais. Par une ironie de l’histoire, beaucoup plus tard, pour augmenter la vitesse des Galgos, les amateurs de cynodrome le croisèrent à nouveau avec des Greyhounds, voir même avec des Whippets, ce qui eut pour effet de diminuer son endurance.

Il reste que ce sont les « Carreras en campo », ces chasses au lièvre pratiquées sur des terrains immenses, difficiles, secs et caillouteux, jugées à cheval, qui ont permis de reconstituer la race.

L’élégance de ce Lévrier s’harmonise à la musique de la langue ibérique où l’on dit couramment « correr como un galgo » qui se traduit par « courir comme un dératé » !

De caractère sociable et affectueux, le Galgo peut surprendre les amateurs de Lévriers par son obéissance. De constitution robuste, il sera votre compagnon pendant environ 15 ans.