Chien du Pharaon

Le Chien du Pharaon (ou Kelb tal fenek) représente à la perfection le mariage de l’élégance et de la puissance. C’est un chien de taille moyenne, caractérisé par une ligne de dos presque droite, une croupe légèrement oblique, une poitrine bien descendue jusqu’aux coudes avec des côtes bien cintrées, un ventre relevé et une queue longue tombante au repos mais portée assez haute en faucille en mouvement. Sa tête très caractéristique, portée sur un cou long, sec, musclé et légèrement galbé, est longue et sèche, en forme de coin tronqué, avec un stop léger. Le museau est légèrement plus long que le crâne et les lignes supérieures du crâne et du chanfrein doivent être parallèles. Ses oreilles grandes et portées dressées sont implantées à hauteur moyenne. Ses yeux de forme ovales ont une couleur ambre. Son nez et ses muqueuses sont de couleur chair. Il est d’une couleur unique, le fauve, allant du plus clair au plus foncé, avec des marquages blancs bien délimités, le bout de la queue, l’étoile au poitrail, le bout des doigts. Une mince liste blanche sur sa face est autorisée. Son poil est court.

Au point vue tempérament, le Chien du Pharaon est très intelligent, joueur, amical, et très affectueux. Sa beauté, aussi envoûtante soit-elle, ne doit pas faire oublier que ce chien est avant tout un primitif possédant un instinct de chasse excessivement développé, ce qui bien évidemment peut poser divers soucis. Comme le stipule le standard, il est vif et ardent, donc l’exercice quotidien lui est indispensable. De par son côté très sensible, il faut savoir doser son éducation tout en finesse. C’est un chien ayant un potentiel énorme, capable d’apprendre très vite et d’apporter constamment des plaisirs de découverte, mais tout cela ne sera possible que si vous décidez de lui consacrer un maximum de temps, de patience et d’amour. Une vie en chenil est évidemment tout à fait incompatible avec son caractère, son bonheur étant de partager tous ses moments de sa vie avec sa famille « adoptive ». Le Chien du Pharaon est un chien qui se mérite et qui ne se révélera complètement que dans un climat de compréhension et de confiance totale.

Quand à ses origines, depuis déjà quelques années une controverse existe. Deux théories bien distinctes existent, et malheureusement jusqu’à aujourd’hui nous sommes dans l’incapacité d’apporter LA vraie réponse. Mais après tout, garder un voile mystérieux sur ses origines, ne peut que nous inciter à nous faire rêver et nous passionner encore un peu plus pour ce chien vraiment exceptionnel qu’est le Chien du Pharaon !!!